Comment restaurer une ressource émotionnelle si vous travaillez avec des personnes

Une liste de lecture absurde, une bonne respiration et une blague pour un chat vous aideront à survivre dans une situation stressante.

Qu’est-ce que l’épuisement professionnel?

L’épuisement est une fatigue nerveuse dans laquelle une personne se sent constamment fatiguée, sa capacité de travail diminue, divers maux apparaissent, un sentiment d’impuissance et d’apathie apparaît. Ceux qui travaillent avec des personnes sont particulièrement susceptibles de s’épuiser: médecins, serveurs, vendeurs, enseignants. La personne «épuisée» n’a aucune envie de répondre aux demandes des clients, les contacts avec eux deviennent formels et impersonnels, le besoin d’aider les autres provoque une irritation et une tension internes croissantes.

Le terme “épuisement professionnel” a été introduit par le chercheur américain Herbert Freidenberger en 1974, mais des cas d’épuisement professionnel étaient connus auparavant: les gens en avaient toujours marre de travailler avec d’autres personnes. Par exemple, Vincent Veresaev, au début du siècle dernier, a décrit le cas dans son «Notes de médecin»: un enseignant en milieu rural animé par une personne animée et intéressée est devenu un petit irritable, épuisé. Elle a été amenée chez un neurologue, le médecin était gai et indifférent et traitait le problème de la patiente comme une bagatelle. Nous décrivons ici deux cas d’épuisement émotionnel qui se manifestent de différentes manières: chez un enseignant – dans le désespoir, chez un médecin – dans une gaieté sans cœur.

Les conditions préalables à ce syndrome sont le stress chronique, la surcharge émotionnelle et le surmenage quotidien. La tension augmente avec les attentes élevées des autres: lorsque vous travaillez avec des personnes, les clients attendent de leur personnel de l’attention et un service de qualité.

Quel est le stress et comment y faire face

Le stress est la réponse du corps aux stimuli externes. Une personne peut changer d’humeur, de comportement, de bien-être et de vitesse de réflexion. Par exemple, il devient difficile de se souvenir de quelque chose et de se concentrer sur le travail, une personne devient agacée et se heurte à de petites choses, elle s’épuise rapidement.

Le stress ne cause aucun événement au travail, mais un événement que vous considérez comme une menace pour votre santé, votre état et votre réputation. Par exemple, un serveur peut être nerveux à cause d’un visiteur ivre obsédé, et pour un autre ce n’est pas un problème du tout.

Le stress est divisé par le temps d’exposition entre le court et le long terme. En outre, il peut devenir une maladie.

Stress à court terme

C’est le stress de la situation. Par exemple, un visiteur violent a été impoli, une livraison retardée et les acheteurs indignés. La bonne nouvelle est que ce stress aide à résoudre des problèmes extraordinaires, à surmonter les obstacles et à développer une forte réaction défensive. La mauvaise nouvelle: cet avantage n’est pas toujours et pas pour tout le monde, certaines personnes deviennent tout simplement engourdis. Les stratégies d’adaptation vous aident à faire face à vos émotions et à vous adapter aux irritants, c’est-à-dire «digérer» une situation stressante (de l’anglais coping – «coping»). C’est une ressource pour lutter contre le syndrome de l’épuisement professionnel.

Quelqu’un caresse le chat dans la pièce du fond, quelqu’un qui tricote une écharpe pendant la pause – les gens trouvent leurs propres stratégies ou utilisent celles qui sont bien connues. Cela peut être une décharge émotionnelle, repenser la situation, des exercices physiques, changer d’attention.

Voici une sélection de ces méthodes.

  1. Utilisez une respiration apaisante. Sa règle de base: l’inhalation est plus courte que l’expiration. Par exemple, au détriment de “quatre ou six”. Lorsque vous inspirez, comptez jusqu’à quatre, puis expirez, et comptez jusqu’à six. Concentrez-vous sur votre respiration, mais vous n’avez pas besoin de la retenir. Cette technique aidera à déplacer l’attention et le calme. Il peut être utilisé si vous ne négociez pas, car vous risquez de perdre la respiration pendant une conversation.
  2. Faire une playlist “stupide”. C’est une musique qui peut être activée dans la tête, et parfois même dans la réalité, lorsqu’un événement tendu se produit. Choisissez des morceaux qui ne vous conviennent pas du tout pour une situation stressante, rendez-les comiques. Cette technique ironique s’oppose à une implication émotionnelle dans le conflit: sa tâche principale est d’empêcher de «prendre à cœur».
  3. Racontez une situation désagréable à haute voix, comme une histoire. Vous pouvez enregistrer une vidéo, chanter ce qui se passe pour une raison quelconque, vous plaindre à vous-même, raconter au chat ce qu’il s’est passé sous la forme d’une blague. Cela vous aidera à regarder la situation stressante de côté, à la repenser.
  4. Visualisez l’obstruction. Imaginez ce qui vous sépare de l’environnement ennuyeux: un mur de briques, une cascade, un scaphandre spatial, un grand arbre. Cette technique donnera un sentiment de sécurité, vous séparerez d’une situation désagréable.
  5. Faites un court entraînement. Une simple série d’exercices vous aidera à récupérer. Lavez votre visage avec de l’eau froide, séchez-vous les mains et frottez vos paumes l’une contre l’autre jusqu’à ce qu’il soit chaud, mettez-le sur vos joues, frottez-les 5-7 fois. Ensuite, placez vos paumes sur vos yeux fermés et appuyez légèrement sur vos paupières. Masser les oreillettes (lobe et partie externe de l’oreille). En conclusion, essayez plusieurs fois de vous tenir sur les jambes tendues avec vos doigts pour atteindre les chaussettes, puis étirez-vous en vous tenant debout sur vos orteils. Il est préférable de procéder à un tel échauffement après l’incident: vous allez étirer vos muscles contractés par le stress et vous donner une pause dans votre travail.
  6. Prenez vos mains dans une entreprise agréable. Il est utile d’attirer l’attention sur les petits détails, mais vous devez vous préparer à l’avance et vous procurer le matériel nécessaire. Après un événement stressant, faites une pause pour un thé, une coloration anti-stress, un constructeur, un casse-tête, une broderie.
  7. Faites une petite promenade. Si possible, promenez-vous au grand air. Il va se réchauffer, changer d’atmosphère et faire une pause.
  Un morceau de nature et pas de photos de vacances: de quoi avoir besoin d'un lieu de travail idéal

La situation la plus stressante dans le travail avec des personnes est un conflit avec un client. Ici, vous pouvez utiliser les stratégies d’adaptation suivantes.

  1. Parle calmement. Pendant le conflit, essayez de parler avec mesure, en plaçant le problème sur les étagères. Résistez à l’agresseur qui tente d’accélérer le rythme de la conversation. Utilisez les phrases suivantes: “J’ai bien compris que …”, “Pour résumer”. Parlez calmement, avec un ton égal, traitez avec respect, ne faites pas appel à la personnalité de l’agresseur. Essayez de regarder le papier ou le nez du haut-parleur.
  2. Insister sur une communication respectueuse. Ne laissez pas le délinquant vous insulter et crier. Cela peut être fait avec les phrases suivantes: “Vos émotions sont compréhensibles, mais ne jurons pas,” “Sur ce ton, je ne peux pas continuer la conversation. Nous parlons de la situation, pas de moi “,” Nous pouvons communiquer par écrit. ” Ne prenez jamais les mots prononcés en conflit à votre propre compte.
  3. Faites une pause. Si la situation désagréable persiste, partez où le client ne peut pas se rendre: buanderie, entrepôt, bureau. Vous pouvez utiliser différentes prépositions: «Il est nécessaire de vérifier les documents», «Je consulterai le chef de quart», «Une minute, je vais clarifier». Une fois dans cette pièce, faites 20-30 squats ou rincez-vous à l’eau froide.

Stress à long terme

Pression des obligations, conditions de travail inconfortables, tâches lourdes, fréquentes ruées, manque de repos – tout cela constitue un stress à long terme qui conduit à l’épuisement professionnel. Voici des moyens d’aider à neutraliser le stress dans le temps et à augmenter votre résistance.

  1. Mener une vie saine. Le manque de sommeil et la faim augmentent l’irritabilité, alors souvenez-vous de l’importance d’une bonne nutrition et d’un bon repos. De plus, une activité physique régulière (yoga, jogging, natation dans la piscine) est un bon moyen de soulager le stress.
  2. Prenez une pause de la communication de travail. Après une journée de travail, essayez d’être au moins un peu tranquille et seul avec vous-même. Une courte promenade, des exercices de respiration, la danse seule sont de bonnes options.
  3. Soulager le stress. Prendre un bain, s’auto-masser le visage (faites attention aux arcades sourcilières, aux pommettes et à la mâchoire), la relaxation musculaire obtenue par de simples exercices physiques peut y contribuer.
  4. Trouvez le bon dans chaque jour. Avant d’aller vous coucher, rappelez-vous le jour écoulé et essayez d’y trouver du bon. Pour regarder les événements de la journée de loin, vous pouvez vous poser plusieurs questions: «De quelle couleur était cette journée?», «Quels sont les trois mots que je décrirais?», «Quel type de musique choisirais-je pour les événements d’aujourd’hui? ? “
  5. Éliminer l’anxiété de fond. La crainte d’une évaluation négative de la part des clients, la fourniture de services de mauvaise qualité ou de produits médiocres (et la projection inconsciente de ces défauts sur vous-même), l’incompétence admissible en matière de travail, que les étrangers peuvent approximativement souligner, ne sont que quelques raisons d’angoisse lorsque vous travaillez avec des personnes. Le professeur de l’université de Yale, Robert Leahy, a déclaré qu’il était nécessaire de séparer l’anxiété productive et non productive.

L’anxiété productive aide à mettre en évidence les problèmes qui peuvent être résolus. Non productif – inclut l’imaginaire “Et si …?”. Pour Leahy, le souci constant est une stratégie pour éviter les émotions désagréables, beaucoup plus utiles à vivre. Je dois avouer que personne ne peut être rationnel tout le temps, de bonne humeur et faire face à tout.

  1. Laissez les autres prendre soin de vous. Dans les professions supposant un contact direct avec les gens, les employés donnent une partie d’eux-mêmes au client: leurs compétences, leur soutien affectif, leur attention. Et souvent il y a une pénurie – vous avez donné, et en retour, n’a reçu aucune gratitude ou éloge. Il est important de combler cette lacune et de recevoir des services personnels dans lesquels des spécialistes se soucient de vous. Vous pouvez y aller pour un massage, une manucure, vous détendre lors d’une cérémonie du thé avec un maître, aller dans votre café préféré.
  2. Maintenir l’équilibre émotionnel. Lorsque vous accumulez une masse de négativité, utilisez la technique «upload-download». Premièrement, il y a une décharge émotionnelle, un “déchargement” d’émotions négatives (karting, tir au stand de tir, descente depuis les plus hautes glissades du parc aquatique, un cri en plein champ est tout ce qui vous convient). Et ensuite – le «chargement» du positif (voyager, aller au concert de votre groupe préféré ou au théâtre).

Le stress qui se transforme en maladie

Des problèmes au travail entraînent une diminution de la vitalité et des maux. Les plus courants sont les troubles du sommeil, les maux de tête, les troubles digestifs, les problèmes d’hypertension.

  Analyse de Coda - le concurrent libre et fonctionnel de Notion

L’enseignante à la fin de l’année scolaire souffre fréquemment de migraines, elle reproche à chaque classe: “Votre tête se brise”, mais cela retarde la visite chez le médecin. Le soir, après avoir vérifié les cahiers, elle ne peut s’endormir longtemps et prend finalement le sédatif que ses collègues lui ont conseillé.

Un autre exemple est un agent immobilier qui, même après la fin de la journée, voit ses clients partout. Avec domestique, il est de service poli et le travail ne lui dérange pas. Il boit le soir depuis de nombreuses années pour se détendre et s’endormir. Ce ne sont pas des situations uniques: il existe une pratique généralisée d’ingestion incontrôlée de sédatifs et d’alcool.

Ne pas noyer les problèmes dans l’alcool

Lorsque vous travaillez avec des personnes, vous devez être sobre: sinon, vous ne pourrez pas réagir en temps voulu et de manière adéquate à une situation d’urgence, et il sera difficile de vous concentrer pendant le travail de routine. L’alcool appartient au groupe des dépresseurs – il inhibe l’activité du système nerveux. Une petite quantité provoque d’abord un autre effet: le relâchement, la confiance en soi, l’excitation. Mais après cela vient la fatigue et la somnolence. En outre, un soulagement fréquent du stress lié à l’alcool peut entraîner une dépendance physique et psychologique à son égard.

Utilisez des sédatifs avec prudence

Teintures de mélèze, de valériane, de pivoine, de tisanes avec différentes combinaisons de lavande, de camomille et de menthe – il est souvent conseillé de prendre pour se calmer. Cependant, suivez toujours les instructions et assurez-vous de ne pas avoir d’intolérance individuelle.

En outre, pendant de nombreuses années, les personnes peuvent prendre des médicaments homéopathiques sédatifs non contrôlés, dont l’efficacité, selon des études récentes, n’est pas supérieure à celle d’un placebo.

Il est dangereux de prendre des médicaments psychotropes et des antidépresseurs, sélectionnés selon les recommandations d’amis, sans ordonnance du médecin. Rappelez-vous, “Mashka a aidé” – ce n’est pas un argument.

Pour augmenter la résistance au stress, vous pouvez prendre des complexes vitaminiques spéciaux contenant du magnésium. Les neurologues pensent que le magnésium renforce le système nerveux.

Obtenir l’aide d’un médecin

Si vous êtes systématiquement incapable de faire face au stress à court terme, si les conséquences du stress à long terme affectent votre santé, il existe des problèmes psychologiques notables (par exemple, attaques de panique, bégaiement de la situation, anxiété persistante), troubles du sommeil. Selon la situation, un psychologue, un psychothérapeute, un neurologue, un endocrinologue peut vous aider.

Comment restaurer la force

Afin de restaurer une ressource émotionnelle, vous avez besoin de repos, d’objectifs et d’intérêts autres que ceux liés au travail.

  • Ligne les limites. Il y a des médecins qui, en vacances, disent à tout le monde qu’ils sont ingénieurs, de sorte qu’ils ne seront pas sollicités pour poser un diagnostic. Ce n’est pas une blague, mais une stratégie de confidentialité. La fourniture fréquente de services gratuits aux amis et aux connaissances, la communication avec les clients sur un téléphone portable après les heures normales de travail, la combinaison de contacts personnels et professionnels, de longues conversations sur le travail avec des proches – tout cela constitue une invasion du travail dans la vie personnelle. Prenez soin de la vie privée dans laquelle vous n’êtes pas un spécialiste ou un dirigeant, mais juste une personne.
  • Faites des choses importantes pour vous. Trouvez de la force sur ce qui est vraiment précieux pour vous et passez du temps avec vos proches. Cela donne un sens à la vie et les inévitables conflits de travail et difficultés ne semblent plus aussi importants.
  • Trouvez un passe-temps. C’est un véritable exutoire! Les passe-temps et les intérêts réduisent l’importance des problèmes au travail.
  • Changer l’environnement. Voyager est rempli d’émotions positives, vous permet de changer d’atmosphère et de vous détendre de la routine. C’est un bon moyen de se détendre.
  • Organiser des jours de silence. Faites une pause auprès des étrangers: leur présence, leurs voix, leurs requêtes, ainsi que leur propre responsabilité de maîtriser leurs émotions et de paraître mieux. Cette recharge est particulièrement nécessaire pour les introvertis. Passez un week-end sans rien faire. Il y a de la nourriture dans le réfrigérateur et les tâches ménagères vous attendent. Ne faites que ce que vous voulez, en interagissant au minimum avec le monde extérieur.

N’oubliez pas que travailler avec les gens est un échange émotionnel constant. Vous devez donc disposer d’un stock d’émotions positives et ne pas le laisser s’épuiser. Cela est possible si vous vivez pleinement et neutralisez les effets du stress. Prenez soin de vous et faites du monde un meilleur endroit.